×

Inscription

Informations de profil

Informations de connexion

First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Votre adresse email est requise !
This email is already registered!
Votre mot de passe est requis !
Enter a valid password!
Veuillez entrer 6 caractères minimum!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Champs obligatoires
Votre email ou mot de passe est incorrect!
cuisines-revolution-magazine-orientalisme

Quand l’Occident et l’Asie se rencontrent en cuisine 

Pendant longtemps, l’Asie a fait figure de terra incognita pour les cuisiniers européens. Et seuls quelques « aventuriers » des fourneaux, Paul Bocuse en tête, avaient franchi le cap, avant tout pour faire connaître les bienfaits de la gastronomie française en ces terres lointaines. Aujourd’hui, à l’heure où prendre un avion est devenu aussi courant que voyager en train et où tout – ou presque – se trouve sur le net, la circulation des gens et des idées s’est accrue. Certains chefs sont même tombés littéralement amoureux de cet ailleurs « exotique » qui leur a dans le même temps ouvert les yeux sur un nouveau répertoire culinaire au moins aussi riche que le leur.

Pour décrypter cette tendance, nous nous sommes appuyés sur le projet de yam’Tcha, imaginé au coeur de Paris par la chef Adeline Grattard et son mari Chi Wah Chan.

LES POINTS CLÉS POUR S’APPROPRIER LA TENDANCE

Ce mois-ci, Cuisines (R)évolution vous livre des clés pour créer ou transformer votre restaurant aux accents asiatiques.

Il y a une part d’exotisme qui entre en jeu dans la mise en oeuvre d’une adresse qui glâne ses ressources entre occident et orient.

La volonté de reproduire un ailleurs marqué par un artisanat au savoir-faire expert mais aussi de l’hybrider avec une production occidentale revendiquant un certain orientalisme : des objets en bambou, de la céramique émaillée, des ustensiles en ferronnerie ainsi que des teintes issues de pigments naturels, des bois vernis… pour que « l’accumulation » trouve son genre propre.

Mer Nourricière cuisinesrevolution
cuisines revolution orientalismecuisines revolution magazine orientalisme

Notre selection de produits Orientalisme